Texte contre la réforme du collège

samedi 23 janvier 2016
par  Pagestec


 Les DHG (dotation horaire globalisée) pour l’année 2016-2017 officiellement attribuées aux collèges arrivent désormais dans chaque établissement. En lien avec l’application de la réforme du collège, les Principaux vont devoir faire entériner des choix qu’ils présenteront prochainement d’abord en commission permanente, puis au conseil d’administration.

 Si comme nous le pensons ces DHG sont en diminution significative dans une majorité de collèges, tout en étant en désaccord avec les évolutions pédagogiques imposées par cette réforme, nombre d’entre nous auront à cœur de défendre une Éducation Nationale pour tous les élèves avec des apprentissages communs sur tout le territoire, l’importance et les spécificités de toutes les disciplines, les projets de leur établissement, etc.

 En cela, nous tenions à partager le courrier ci-dessous (anonymé pour sa diffusion) écrit collectivement par des collègues professeurs d’un collège, et envoyé il y a peu à Mme La Ministre de l’Éducation Nationale. Cette lettre qui se veut généraliste, a le mérite de reprendre clairement une grande partie des points négatifs de cette réforme, d’en démontrer une nouvelle fois son inefficacité tant celle-ci est en décalage avec les difficultés que nous pouvons rencontrer au quotidien et les besoins identifiés dans les établissements, sur le terrain, tout en marquant de façon significative le mépris grandissant de notre institution pour les disciplines et notre métier d’enseignant.

 Ce courrier peut ainsi constituer une bonne base pour la rédaction de futures communications aux parents d’élèves ou pour la rédaction d’une motion (en .odt pour modification ci-dessous), à vous d’en faire ce que bon vous semble.

 En remerciant les collègues à l’origine de ces écrits pour la clairvoyance de leurs propos

Le bureau de Pagestec


 

Lien vers le fichier .odt



Commentaires

Texte contre la réforme du collège
samedi 23 janvier 2016 à 15h43 - par  François BLAISE

Très bonne analyse des conséquences d’une réforme que des décideurs loin du terrain essaient d’imposer par tous les moyens et au plus vite.
C’est du "jamais vu" comme procédé ! L’avenir personnel et professionnel des élèves ne doit pas être sacrifié de cette façon. L’école devrait être aussi à l’abri des échéances électorales et économiques : c’est l’avenir de la nation qui se construit. Les formations des chômeurs, les stages, etc... coûtent bien plus cher que si la formation initiale avait les moyens de s’occuper des élèves. Aux enseignants et surtout aux parents de prendre conscience de se qui se passe afin de refuser cette réforme.

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 22 mars 2017

Publication

2047 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
27 Sites Web
384 Auteurs

Visites

29 aujourd’hui
197 hier
246568 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés