Le numérique pour l’école entre illettrisme et erreurs historiques des politiques - commentaires