Un ingénieur low-tech est-il possible ?

par Pagestec

Le mouvement des low-tech (basses technologies) permettrait-il de répondre à la gravité de notre situation écologique ?
Cette présentation s’attachera, d’une part, à reconnaître la singularité des gestes – à la fois techniques et politiques – propres à l’ingénierie low-tech et, d’autre part, à pointer les tensions et les risques attachés au déploiement de la « pensée low-tech ».
La suite de l’article ci-dessous :

Voir en ligne : https://www.librealire.org/un-ingen...